Les AMVs, c'est d'abord une communauté et c'est ce qu'illustre très bien cette collaboration, par des Français pour des Français, qu'est le MEDness.

Avec pour simple but de faire de courts montages humoristiques sans chercher à impressionner techniquement, il vient faire sourire l'espace de 20minutes. Le seul regret possible est qu'il ne s'adresse qu'à la communauté française.

Les AMVS, c'est aussi savoir satisfaire un fan d'une série en faisant une vidéo du tonnerre dessus. L'anime Soul Eater, que j'affectionne particulièrement, est un anime clippé un nombre de fois incalculables mais heureusement souvent bien clippé.
Au sommet des vidéos lui faisant honneur se trouve le W.U.N de Dn@: Basé sur une association anime/musique bien pensée, sans réel fond mais très bien monté, peut-être répétitif pour les non fans de la série du fait de la répétition de combat, WUN est probablement de ces clips fait par un fan pour les fans.

Toujours sur cet anime, certains, comme Chiikaboom et son Chronicles Of The OCD Goth Cowboy Jesus Future Overlord ou Thalia et son Lost in your Soul, choisissent de se focaliser sur un personnage de la série. Comme l'illustrent plutôt bien les titres, la première s'essaie à faire un clip funky, efficace et comique à souhait, la seconde, elle, préfère retranscrire les liens entre les 2 héros dans une ambiance très sombre et prenante malgré un choix musical pas forcément à mon goût.

Évidemment, il y aussi ces clips qu'on aime car ils sont géniaux, et pis c'est tout.
Viennent remplir cette catégorie: Only Silence d'Otohiko Comme un appel à la simplicité, sans chercher à faire compliqué techniquement, Otohiko nous livre pourtant une vidéo d'une grande qualité dans laquelle il prouve qu'un choix de scènes presque parfait associé à un montage travaillé suffit à faire de grandes vidéos.

Dans le même genre, Prodigi, qui a déjà fait ses preuves par le passé (tout comme Otohiko d'ailleurs), a pondu un excellent Ghost in The machine sur le très connu film Animatrix.
Est aussi concerné le Yubikiri de Gilou_Senior qui parvient à faire un clip très sympa malgré son fond que je ne parviens pas à qualifier autrement que par le terme "gnangnan".

Tout aussi "gnangnan", A Melody of Memories de Galia & Kitty mais, cette fois, l'artillerie lourde est déballée pour faire de plusieurs animes un seul et unique dans le but de voir une romance dramatique se dessiner.

Perfect You Are de Vann, nième clip sur La traversée du Temps (très bon film soit dit en passant) où Vann arrive à se démarquer à travers un jeu sur les couleurs fort appréciable, un montage de qualité et surtout une ambiance permise par une association anime/musique resplendissante est aussi de la partie. Un clip immanquable, assurément!

On peut aussi citer le Renegade Versus de Cenit: Clip funky sans réel défaut. Cenit fait preuve d'un très bon sens de rythme, de choix techniques bien pensés.
Du lourd tout simplement.

Les clips, c'est aussi des vidéos qui savent rendre nostalgique chacune à leur façon.
Dans la catégorie, encodage à l'ancienne sur un anime ancien avec une musique rétro, Gimme Asuka Jr de Sonicdjsnmix joue fort bien son rôle.
Il y aussi ces clips pou en rappeler d'autres comme le fait Farm dans son Hearts on Fire, hommage à Istiv et son Shonen Bushido. Si la performance de Farm n'égale pas une de ses références, son clip est largement plus prenant.
Depuis un certain temps, les multis qui se la jouent pseudo-planant règnent. Ces clips, qui se voulaient remplis d'émotions mêlées, étaient moins présent. Récemment, une "ancienne" clippeuse, Suzuna, s'est essayée à cet exercice qui me manquait avec son Gloriam Speramus

Les clips, c'est aussi des créations originales et/ou psychédéliques et qui, par une de ces seules caractéristiques, marquent les esprits.
Le premier exemple me venant à l'esprit est ce clip nommé Draw with me par Mike Inel qui est lui-même créateur de la source animée utilisée.
La collaboration entre Ileia et Copycat Revolver est, elle, détonante. Rainbow Umbrella en est le résultat et on se demande sérieusement ce qui a été pris avant de créer cette vidéo sans queue ni tête.
D'habitude, quand un clippeur fait un clip pour souhaiter bonne anniversaire à un autre, la vidéo passe inaperçue et est juste anecdotique. Seule l'intention compte. Pourtant, Mirkosp, avec I win fags, m'a agréablement surpris en se laissant aller à un clip "concept" comme dirait certains. C'est court et on apprécie ce que peut donner Bakemonogatari (anime vraiment "concept" pour le coup) en AMV.

Les clips, je l'ai déjà dit, ce sont toute une communauté. Mais ce sont aussi des communautés. Parmi elle, la communauté russe se démarque particulièrement par une quantité de clips bien foutus (dans une quantité plus grande de clips bourrés d'effet juste mauvais). En vrac, parmi les clips sortis depuis Janvier 2009, sont à voir les 2 clips d'Aggressor, l'un plein d'action l'autre comique, De:Light et Bakadance.
S'ajoutent à la liste un autre clip psychédélique signé Artofeel, Funky Oversync, un clip sur un reclus de la société par Narutomaniac, Seiza et un clip triste sur de l'instru de Tana-sama, And Nobody's There.
La liste est donc bien remplie... et ne s'arrête pas là. Selon moi, le plus gros prétendant au clip de l'année actuellement est également russe. Il s'agit de Tramp avec son incroyable clip Rerun sur le film très psychédélique (et ouais encore un), Mindgame.

Les clips, c'est aussi un nom qui ne cesse de faire réagir dès qu'il sort un clip: Nostromo
Débarqué avec un titre auto-parodique, Galaxy Pad - The magic bounce, Nostromo lâche le genre multi animé pour n'utiliser qu'une source de moins de 30 minutes, l'OAV Limit Cycle de Genius Party. S'il m'avait beaucoup plus impressionné avec ses autres vidéos, nulle doute que celle-ci est aussi très bonne notamment par une illustration de la musique fort bien réalisée.

S'il y a des noms qui font réagir, il y en a qu'on découvre. Parmi eux se trouvent Thalia dont j'ai déjà parlé précédemment mais aussi ThePooh qui sera, à ce que laissent croire ses vidéos Rasen et Hardly Alone², laisser son nom dans la communauté de clippeurs.
S'ils ne sont pas sans défaut, ses clips témoignent quand même d'une certaine maîtrise étonnante pour un (plus vraiment) nouveau venu qui, en plus d'avoir du goût, ne cherche pas à s'inscrire dans une mode quelque conque mais juste à faire ce qu'il a envie de faire.

Et voilà, sans que vous en rendiez compte après lecture de cet article super court superbement écrit par un type super cool, vous avez votre liste de 25 clips, si si je vous assure.
Et là, j'entends une voix dans ma tête qui me dit que je devrais avoir honte de ne pas avoir mentionné le clip vainqueur lors de la Japan Expo, Time, encore fait par un russe tenez! Pardon? Avec son making-of qui met sur le cul? Si vous insistez, moi je veux bien.
Ha, on me souffle à l'oreille que la transformation du tranche de vie qu'est Clannad en une boucherie réalisée par Narutomaniac doit à tout pris figurer dans la liste. Ha? Je dois encore préciser que ce clip dénommé Yakitate est une production russe... Décidément!
Hohoho, mais un Français veut sa place aussi je crois bien. Il me semble que son pseudo est Kazend et son clip Spiral Warriors.
D'autres réclamations? Non. Et bien voilà, maintenant, faites plaisir à vos yeux.