En me remémorant certains animes qui m'avaient marqué, j'ai constaté un fait assez particulier: beaucoup parmi eux avaient une love story que j'avais fortement appréciée, soit grâce au charisme propre aux 2 personnages, soit car le couple en lui-même avaient un côté assez réaliste, parfois me rappelant du vécu. A bien y réfléchir, ce dernier critère est tout de même une preuve de l'existence de qualités pour les diverses œuvres concernées. En effet, les relations entre personnages, leur évolution, notamment psychologique, grâce à celles-ci vont d'une part rendre le tout plus crédible et peut-être même permettre au spectateur de s'identifier à l'un d'entre eux. Il ne me semble pas nécessaire de rappeler l'importance de cette identification. Qu'on pense au cinéma ou à la japanime, cela semble évident qu'elle permet de vivre ce que le personnage concerné vie, rendant ainsi les émotions plus fortes. Quand un lien se brise, on est triste avec lui, quand un autre se crée, on est heureux avec lui. J'accorde personnellement énormément d'importance à mon attachement envers les différents héros d'une quelconque série, autrement, je n'aurais affaire qu'à un plat sans goût, bien présenté ou pas.
Revenons-en donc aux amourettes.
Évidemment, loin de moi l'envie de dire: Les bons animes font les bons couples. Non, vraiment, gardons la formulation inverse: les bons couples font les bons animes. J'oublierais autrement à quel point je suis fan de séries comme Mushishi ou Haibane Renmei où il n'y en a tout simplement pas. Cela ne leur empêche pas d'avoir de nombreuses qualités, notamment vis-à-vis de la psychologie de personnage qui me tient tant à cœur. Cependant, je n'ai pas souvenir d'un couple que j'ai pu apprécié dans un animé que je n'ai pas aimé. Certes, j'ai déjà vu des ébauches d'un idéal féminin dans divers animes à tendance harem, mais voilà, dans le mot couple, il y a la notion d'associer deux personnes et sur ce point, ces animes échouent merveilleusement.
Encore une fois donc, les bons couples font les bons animes. Pourquoi? Tout simplement car ils sont la preuve d'un lien qui a su nous faire sentir concernés, qui nous a rapprochés d'eux. A partir de ce moment là, on guette la moindre scène les mettant l'un face à l'autre, bonne ou mauvaise, peu importe, elle saura nous faire réagir. Cette fois, le plat peut même être mal présenté, ça n'a plus d'importance car il a du goût.
Après cette petite réflexion, je me suis dit que j'allais donc présenter les 10 couples qui, à eux seuls, parviennent à donner un intérêt aux animes dont ils sont issus. Étrangement, ce ne fut pas très dur de faire des choix: mes couples favoris se retrouvent dans les animes qui m'ont marqué. Ces animes ne sont pas forcément ceux que je recommanderais immédiatement si je devais conseiller un néophyte. Ils ont juste ce petit plus qui fait que je les aime quand bien même l'anime concerné est loin d'être irréprochable sur un plan technique et/ou scénaristique.

10 – Nishimura Haru / Takehara Akiyuki (Xam'd Lost Memories)

Couple fait de personnages au caractère trempé. Malheureusement, les 2 tourtereaux se retrouvent souvent séparés, on les sait liés l'un à l'autre, même si rien n'est vraiment jamais dit explicitement, et on aimerait bien que la roue tourne en leur faveur.

9 – Konno Makoto / Mamiya Chiaki (La traversée du temps)

L'insouciance de Makoto, le calme de Chiaki, tous deux d'ailleurs très visibles sur les petites images, font de ce couple une association hilarante. Voir Chiaki essayer de se déclarer face à une Makoto qui, à tort visiblement, fait tout pour éviter ce moment est un plaisir dont je ne me lasse pas.

8 – Stadtfeld Kallen / Lamperouge Lelouch (Code Geass)

Je parlais de couple marquant grâce à la classe des personnages à sa base. celui-ci en est une belle preuve entre Kallen, bombasse qui se bat sans la moindre peur, et Lelouch, manipulateur sans scrupule, que de plaisirs en perspective.

7- Littner Yoko / Kamina (Tengen Toppa Gurren Lagann)

Un peu comme pour Kallen et Lelouch ici, à la différence que Kamina est classe sans être manipulateur et que Gurren Lagann est un anime sans faux pas contrairement à Code Geass. Ajouté à ça, que c'est sûrement une des love story les plus courtes que j'ai pu voir et par conséquent une des plus intenses et vous comprenez ma préférence.

6 – Shigure Asa / Tsuchimi Rin (Shuffle)

Ce couple est l'exemple parfait des conséquences des relations entre personnages. Asa, personnage très ouvert d'esprit, va changer petit à petit le jeune Rin et lui donner goût à la vie, lui faisant prendre conscience de son état actuel. Bien que Shuffle soit un anime de type harem, il fait pour moi parti de ces exceptions confirmant la règle: rares sont ceux pouvant prétendre à une évolution du héros.

5 – Asahina Suzuka / Akitsuki Yamato (Suzuka)

Hop, un scan du manga, sans aucun scrupule. Suzuka, miss parfaite, têtue, lunatique, Yamato, paumé, un peu naïf et con mais très sympathique. S'il devait exister un couple fictif dans lequel je m'identifie, ce serait celui-là. Il est vrai que ce n'est pas un sans faute niveau crédible mais c'est un couple qui connaît nombreux hauts et bas comme tant d'autres et c'est ce qui fait que j'adore le manga et l'animé de Suzuka: ce n'est pas une love story rose bonbon.

4 – Suzumiya Haruhi / Kyon (La mélancolie de Haruhi Suzumiya)

Voilà un faux couple! Faux couple car nous n'avons tout simplement aucune véritable preuve de son existence. Toutefois, à voir comment Haruhi aime traîner Kyon partout où elle va, le doute est permis. D'ailleurs, c'est ce point qui rend ce couple si marquant: Kyon n'est jamais que le petit chien blasé d'une maîtresse complètement déchaînée!

3 – Sawachika Eri / Harima Kenji (School Rumble)

Encore un faux couple! Mais quel faux couple! Harima et Eri ou comment s'embourber ensemble dans les quiproquos les plus improbables possibles. C'est l'histoire d'une princesse et d'un ex bad boy qui ne se comprenaient jamais, et quelle histoire!

2 – Senjougahara Hitagi / Araragi Koyomi (Bakemonogatari)

Un couple qualifiable de pétillant ici. Relation entre celui qui s'avèrera être le prince charmant d'une jeune fille quelque peu atypique. Fausse meneuse grâce à sa fausse assurance, Hitagi mène le bateau face au manque d'initiative et à l'inexpérience de Koyomi.

1 – Morimi Saki / Takizawa Akira (Higashi no Eden)

Je ne sais pas vraiment comment décrire réellement ce couple. Contrairement aux trois précédents, il est beaucoup moins comique. Je trouve simplement chaque scène le mettant en scène géniale, notamment par le réalisme des réactions... et aussi car Akira est un peu le mec que j'aimerais être. Puis, voir Saki se poser des questions quant à leur couple amplifie ce réalisme: "Est-ce que j'ai assez souri?", "Qu'est-ce que j'ai fait de travers?" et pleins d'autres petites phrases qui me font penser à des amies me racontant leurs diverses expériences. Je ne pense pas revoir un jour un couple aussi crédible et, finalement, aussi mignon que celui-là.

Voilà pour mes petits couples adorés!
La prochaine fois, j'essaie de reprendre mon top!