Fin Août 2009, je souhaite enfin mettre en place une envie de longue date, celle de gérer un projet avec plusieurs clippeurs. Cette "pratique" n'étant pas inhabituelle, je cherche une musique me permettant de faire quelque chose d'originale. J'étais d'abord parti dans l'idée de faire un mix de musiques afin de créer une ambiance progressive, de plus en plus sombre. Cette idée ne se révéla pas concluante, j'ai donc décidé de me limiter à une seule et unique musique afin de réaliser un projet à 100% sombre. C'est ainsi que je suis tombé sur un son dont j'avais totalement oublié l'existence parmi mes musiques : Bust a move par Infected Mushroom. Loin d'être un grand fan de la musique, elle était pour moi suffisamment cool pour mettre en place mon idée. Je lançais donc publiquement le projet sur le forum AMV France, puis, début septembre, le projet démarrait...


Gérer ce type de projet est loin d'être la chose la plus simple que j'ai pu faire en tant que clippeur. En choisissant Bust a move un peu précipitamment, je l'admets, je n'avais pas tenu compte de la longueur et du caractère peu accessible pour le public lambda, clippeur ou pas. Certes, elle correspondait à ce que je voulais mais une musique divisée en 16 tracks d'un tel genre devait forcément poser problème. Et en effet, une des premières difficultés du projet a été de trouver des gens motivés. Plusieurs fois, il a été reproché d'avoir affaire à du bruit avec ce morceau.
Cela dit, il en faut plus pour me décourager donc il ne faut pas y voir là un drame, j'ai plus ou moins su me débrouiller de ce côté. Cependant, dans un tel projet, on nage parfois dans l'inconnu, on veut faire confiance à la personne à qui on a confié une track mais ce n'est pas aussi simple, surtout quand moins d'une semaine après le lancement, une personne abandonne sans avoir même commencé car elle se trouve nulle. Je ne blâme pas la dite personne mais c'est pour moi la preuve même de la difficulté de la gestion d'une collaboration : on a aucune idée de la personnalité et de la fiabilité de personnes qu'on choisit d'après leurs vidéos précédentes. Je n'ai jamais voulu rendre ce projet "élitiste", dès le départ, je l'ai ouvert à des clippeurs pas nécessairement connus conscient que ça pouvait me coutait cher, je l'ai fait quand même.
Je peux le dire, de ce côté là, la réussite n'est que mitigée, je pense qu'un tiers des personnes originellement sur le projet ont abandonné en cours de route m'obligeant à devoir les remplacer. Et le remplacement fut aussi une grosse difficulté. C'est aussi pour ça que parfois, on est amené à laisser passer des choses qu'on ne laisserait pas passer dans des situations moins compliquées. Sur le travail rendu par certains, on en devient plus indulgent, car on ne veut plus qu'une chose : que ça se termine.

Évidemment, tout n'est pas noir, mener ce projet a quand même été une expérience géniale. Elle m'a notamment permis de découvrir certains clippeurs, de devenir très proche avec certains d'entre eux. C'est aussi pour d'autres de bonnes surprises, ceux sur qui j'avais parié alors que rien ne laissait croire qu'ils feraient de bonnes choses.
Pour moi, je sais aussi que la gestion humaine est loin d'être simple, gérer les égos, savoir dire les choses sans paraître salaud n'est pas une capacité innée. J'ai appris tout le long du projet à savoir dire les choses, qu'être l'organisateur ne me permettait pas de parler comme je l'entendais aux participants, en gros, à être diplomate, hein Cross.
Autre chose, j'ai aussi pu savourer le plaisir d'avoir Atvaark au sein du projet. Certes, il est arrivé en remplaçant, chose que je regrette, mais appréciant énormément cette personne humainement parlant, qu'il accepte de rejoindre le projet me procura un vrai plaisir, surtout sachant qu'il est loin d'être attiré par ce type de projet en général.

J'aime Acid, je suis vraiment fier du résultat et content d'en être à l'origine...
... Et c'est pour ça que je suis déçu au final. Déçu car finalement, l'accueil fut mitigé. Je suis d'autant plus sûr qu'il a été mitigé maintenant que 2 projets énormément attendus dans la communauté française, que sont le 3eme Memory Flash (dont je fais parti) et Versus, reçoivent un accueil beaucoup plus positif sur un intervalle de temps plus restreint. Car finalement, les avis n'ont fait que confirmer une chose : la musique gêne. Beaucoup ont été bloqués par elle. Cependant, je n'aime pas mettre la faute sur une chose aussi simple, j'ai tendance à penser que si le projet était si bien que ça, les gens parviendraient à passer au dessus. Alors, du coup, j'en viens à penser que le résultat n'est pas aussi bien que je ne le pense. D'autant plus rageant que j'ai surement fait dans ce projet mon montage le plus abouti à ce jour sur ma track, que j'ai passé en tout et pour tout 7 mois à gérer ce projet. Finalement, j'ai envie de dire : tout ça pour ça?
Je ne clippe pas pour la reconnaissance mais j'aime voir mon travail félicité, et là, les réactions laissent penser que le projet sombrera dans l'oubli ce qui me rend un peu triste...

Bref, tout ces pensées écrites en freestyle, non relues (pardonnez-moi mes fautes, mais je préfère ne pas me relire là), servent juste à poster un lien pour vous procurer la vidéo via le blog.
Rendez-vous ici

Aussi, je ne saurais vous conseiller de jeter un coup d'oeil aux projets Versus et Memory Flash 3 dont je parle plus haut.