Le sélectionneur qui n'a rien gagné, celui qui a joué l'illusionniste pendant trop d'années maintenant, celui qui n'aura pas su en 4 ans créer une équipe, celui qui pendant cette même période aura changé 13 matchs de suite sa charnière centrale, celui qui jouait ENCORE il y a quelques mois avec DEUX milieux défensifs, celui qui fut soudain pris d'une illumination tactique mais qui ne réalisa pas que c'était TROP TARD, celui qui représente à quel point nos dirigeants pourrissent le football français et qui par conséquent prend pour leur incompétence, celui qui aura osé prétendre à des objectifs inatteignables au regard des phases de qualification à la coupe du monde 2010, celui qui a refusé des évidences et qui va probablement lâcher un "on y croit encore" dans sa conférence de presse d'après-match, celui qui nous mène donc tout droit vers une élimination en phase de poules de la coupe du monde 2010, celui qui finalement est juste resté trop longtemps à la tête de l'équipe de France.

Il reste un match, je le regarderai pour pleurer si d'ici là il me reste encore assez de larmes.
Une chose est sûre, la fin de l'ère Domenech me remplit d'une joie sans borne.