Voilà un court billet pour dire que j'ai beaucoup aimé le dernier Toy Story.
Qui l'eût cru?
Après avoir estimé que la puissante machine commerciale qu'est Disney ne pouvait rien donner d'autre que de la soupe... commerciale, je pensais que même le dernier volet de la trilogie, anciennement série de 2 films (y'a un nom pour ça?), Toy Story allait être une arnaque.

Il ne l'est pas.
Joie.
Pause pour souhaiter la paix dans le monde après une telle annonce.
Je m'égare, pardon, il fait chaud.

Plus sérieusement, il n'y a pas à dire, ce film est bon. Peut-être, et même sûrement, que cela est le résultat du travail signé Pixar. Au final, peu importe, le fait est que c'est un vrai pur et bon divertissement.
Le mot est on ne peut plus mieux choisi. Ici, ne vous attendez pas à découvrir autre chose : évidemment pas de scénario aux multiples complexités, pas de profondeur de personnages. Non rien de tout ça, juste du bon temps. C'est frais et léger, bien ficelé, tout en simpicité.
C'est efficace.

Alors, je pourrais faire de longs discours, dire que la 3D est impressionnante et justifiée, dire que l'animation en fout évidemment plein les yeux, dire que l'humour, parfois très explicite parfois très subtil, fonctionne à merveille et probablement dire plein d'autres choses mais non, pas envie.
Il fait chaud.

Toy Story 3 : Allez le voir!